Assises de la Médiation Numérique

Au service des territoires et de leurs habitants - Ajaccio les 19, 20, 21 septembre 2011

Expression citoyenne, démocratie numérique, e-citoyenneté



Expression citoyenne, démocratie numérique, e-citoyenneté
La diffusion des outils numériques permet l’émergence de nouvelles formes d'expression d'innovation sociale, de co-construction et d'interaction entre les individus. Elle élargit le rapport à l'information et sa diffusion. Le blog d'un anonyme peut être aussi populaire qu'un journal national (Cf. Etienne Chouard). Des opinions peuvent vite se propager notamment à travers les réseaux sociaux (printemps arabe). Cependant, en politique, dans la vie de la cité les initiatives et pratiques participatives impliquant les lieux d'accès publics et médiateurs du numériques sont aujourd'hui limitées. L'expression citoyenne et l'implication citoyenne peuvent permettre de faire bouger un territoire, et de prendre en compte des problématiques globales (environnement, vivre ensemble …), levier de transformation sociale. Le numérique concerne de nombreuses préoccupations quotidiennes (formation, éducation, administration, culture …) et offre avec les outils du web2.0 de réelles potentialités collaboratives.

Le médiateur numérique peut en être l'accompagnateur voir l'animateur de part sa place d'intermédiation entre public et outils numériques au cœur d'un territoire identifié.

Les TIC ouvrent de nouveaux espace de discussion au delà du débat en face à face permettent de faire émerger des solidarités, de proposer des initiatives. Mais permettre l'ouverture de l'expression, ouvrir des espaces d'initiatives, y associer l'ensemble des groupe sociaux, y compris celles et ceux éloignés du numérique, expérimenter la co-construction et la participation active des habitants et associations est un changement culturel majeur souvent éloigné des pratiques actuelles des services publics.

Donner aux citoyens les moyens d'exercer ses droits implique de fait que le dialogue s'instaure, interactif et le plus transparent possible. Il est donc nécessaire de rassurer le citoyen dans sa légitimité notamment en lui donnant les clés de compréhension de :

- son territoire,
- des acteurs en présence,
- des débats soumis ou non à la participation collective
- des arguments avancés

et également en lui apportant la connaissance

- des codes de l'expression publique
- des outils (numérique) lui permettant de pratiquer son expression.

Ce débat interactif suppose également une adhésion politique. Bien souvent une telle approche qui expose et mutualise se trouve rapidement limitée, parce qu'elle impose à l'élu de rendre des compte, d'argumenter ses prises de position. Les projets qui numérisent la relation sans l'améliorer montrent vite leurs limites (pas d'implication), car ils tentent de recréer cette société pyramidale et centralisée susceptible d'être contrôlée, et expose des argumentaires obscurs.

L'expression publique n'est pas naturelle pour tous. Elle implique un parcours, un accompagnement, un regard critique, et une reconnaissance (légitimité, identitaire, lien social). Les acteurs de la médiation numérique peuvent favoriser l’émergence de l'expression citoyenne en s'attachant au développement d'approches inclusives.

Susciter l'intérêt pour la chose commune, peut passer par la mise en place de projets concrets de co-construction permettant à chacun de trouver place et légitimité dans le domaine public. Toutes les démarches (politiques ou non) qui nourrissent un patrimoine commun du savoir participent à l'émergence de cette expression citoyenne. Lorsqu'un projet implique une dimension d'élaboration collective il permet d'amorcer un débat, de confronter les idées, d'apporter du sens et ainsi accélérer l’émergence de propositions alternatives tout en reliant les habitants d'un territoire.

L'Espace Public Numérique souvent porteur d'initiatives de co-construction et de mise en réseau a ainsi un rôle fédérateur.

Les questions principales porteront sur les différentes formes de cette expression citoyenne et sur les conditions de son essor:
- quels dispositifs ?
- quels accompagnements ?
- quels relais ?
- comment inclure l'ensemble des populations concernées ?

Les référents de cette thématique sont Garlann Nizon, Pôle Numérique de la Drôme et Michel Briand, Brest Métropole Océan


Stéphanie Lucien-Brun