Assises de la Médiation Numérique
Au service des territoires et de leurs habitants - Ajaccio les 19, 20, 21 septembre 2011

Projet européen VET4e-I : solution de formation pour les facilitateurs numériques pour l'inclusion sociale

Le projet VET4e-I (du programme Léonardo Da vinci) se déroule sur deux années (novembre 2009 - décembre 2011) et est financé par la Commission européenne. Il est basé sur l'association de grands réseaux associatifs - Ligue de l'enseignement (France) et ARCI (Italie), de réseaux de centres multimédia - ESPLAI (Espagne) et ICTDB (Bulgarie), des centres de recherche et think tank - D-O-T (Espagne) et TU DO (Allemagne), et enfin de centres de formation professionnelle - INFREP (France) et l’APIS (Italie).



Le projet VET4e-I: quel diagnostic au niveau européen?

Le cœur du projet part de l'identification d'une problématique commune aux différents pays européens : le profil métier du « facilitateur numérique» évolue et répond à de nouvelles demandes - dont les origines sont multiples : changement sociétal, besoins nouveaux des usagers, évolution des services publics, etc. Le constat est que ce métier se structure sans, pour autant, s'accompagner d'une reconnaissance suffisante des niveaux de qualification correspondants, au niveau professionnel.

L'action du projet a tout d'abord consisté à mener une recherche aux niveaux national et européen sur les profils professionnels existants, puis, en comptabilisant les résultats des quatre pays participants à la recherche (Italie, France, Espagne et Bulgarie), d’étudier les besoins, notamment en matière de formation. Menée sous forme d'enquête auprès de plus de 250 facilitateurs, la recherche a permis à l'équipe transnationale de définir les profils de ces professionnels - leur niveau de qualification et de spécialisation, leur niveau d'expérience professionnelle, les conditions d'exercice de leur métier-, de dégager les besoins de formation des facilitateurs, et de recueillir leurs avis sur la formation en ligne.

Les études réalisées sont disponibles sur le site du projet : www.efacilitator.eu/wordpress à la rubrique "VET4e-I delivrables" (en anglais).

Une dynamique commune pour la reconnaissance des compétences du facilitateur numérique

La démarche vers la reconnaissance, non pas du cursus de formation, ni même du titre de facilitateur numérique pour l’inclusion sociale, mais bien de la compétence de « facilitateur pour l’inclusion sociale » est visée dans ce projet.

Aussi, c’est au niveau national que cette reconnaissance peut être amorcée, car seules les autorités nationales (et / ou régionales) sont compétentes pour valider une telle démarche.
A l’échelle européenne, les initiatives sont nombreuses pour parvenir à un système formalisé de reconnaissance des compétences des métiers. Des initiatives politiques comme la mesure phare « De nouvelles compétences pour de nouveaux métiers » (Stratégie Europe 2020 de la Commission européenne) renforcent les projets travaillant sur ce thème.

En outre, les membres du projet VET4e-I poursuivent un travail de "lobbying" auprès des instances européennes. Ils participeront dans les prochaines semaines à la conférence « Innovation for Digital Inclusion » initiée par la présidence polonaise de l'Union Européenne et par là, soutiendront les efforts fournis pour la reconnaissance des facilitateurs numériques pour l’inclusion sociale.

Une solution de formation de facilitateur pour l'inclusion sociale

La recherche menée aux niveaux nationaux et européens a démontré l’utilité de proposer une solution de formation aux travailleurs de la médiation numérique. Les partenaires du projet ont donc construit un parcours de formation pouvant correspondre aux besoins identifiés. Un cursus de 12 modules est né de cette démarche.

Pour garantir la qualité du cursus de formation mis sur pied, le projet VET4e-I a coordonné l’expérimentation des modules dans chaque pays participant (France, Espagne, Italie et Bulgarie) au printemps dernier. Cette expérimentation à l’échelle européenne a rassemblé plus de 380 testeurs européens.

A l’issue des quatre semaines de test, les participants ayant validé le cursus se sont vus remettre un certificat de réussite, pouvant contribuer à la valorisation de leur expérience (certains ont à ce titre intégré leur expérience VET4e-I dans leur dossier de VAE).



Natacha Moquet